Lilou

14 août 2007

Cevennes.

J'ai eu ta maman au téléphone ce matin. Vous êtes en vacances à l'autre bout de la France et vous avez la chance d'être au soleil. Ici en Alsace, c'est le déluge, pas vraiment d'été cette année, il faut apprendre à se faufiler entre les gouttes. Toi, ton papa et ta maman avez intérêt à profiter des beaux jours et à revenir tout bronzés. Apparemment aujourd'hui, au programme, piscine. J'espère que nous aurons l'occasion de nous voir à ton retour.

Posté par Diane Groseille à 11:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 juillet 2007

Encore plus tard.

grand_sourire

Ma petite puce, tu grandis, tu racontes, tu galopes. Nous ne nous voyons pas assez souvent alors que quelques kilomètres seulement nous séparent. Tes parents semblent parfois un peu débordés, par leurs emplois, par la vie qui va toujours trop vite. Alors on se dit toujours qu'on pourra se voir plus tard, et les mois, les années passent. Je les vois eux, plus souvent que toi. Tu es souvent malade les derniers temps : toujours ces otites qui te font souffrir. Tu es une petite fille malgré tout joviale et souriante.

Posté par Diane Groseille à 12:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 décembre 2005

Trop loin.

Plus de quatre mois de silence radio. C'est pas faute d'avoir essayé de reprendre un contact, à plusieurs reprises, mais il me semble que ta maman avait besoin de prendre l'air, de mettre des distances. A la rentrée en septembre, elle a repris un temps plein et je pense que ça n'a pas été de tout repos pour elle. J'imagine que tu as beaucoup grandi, tu dois déjà aligner quelques mots. L'autre jour, je t'ai entendue au téléphone me raconter plein de choses, et même si je n'ai pas tout compris, j'ai écouté attentivement. J'ai eu une lettre de ta maman il y a quelques jours. Elle m'y explique votre vie de tous les jours, elle me dit qu'on se verra bientôt. J'espère que cette fois, nous profiterons des vacances pour passer un peu de temps ensemble. Ces quatre mois qui se sont écoulés sont tellement importants à ton âge.

Tes parents ont depuis peu un accès internet. J'hésite encore à leur donner l'adresse de ce blog qui pourrait être une surprise pour plus tard. Il est encore un peu trop tôt, je pense. Je vais aligner des souvenirs ici, ce sera pour plus tard...

img_9646

Posté par Diane Groseille à 10:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 octobre 2005

Anniversaire...

... De ton papa hier. Ai envoyé un petit message par téléphone et une carte. Pas de nouvelles de vous trois depuis notre randonnée à vélo au chalet. Une journée pleine de soleil où nous avons fait plusieurs dizainas de kilomètres sur nos bicyclettes, toi rigolant dans ton petit siège derrière ton papa. Vous me manquez tous les trois mais le temps file vite et il y a tant de choses qui me poussent loin de toi. Pendant ce temps là, tu grandis, tu apprends, tu évolues...

Posté par Diane Groseille à 07:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 août 2005

On reprend le fil.

Un texto de ta maman samedi matin. Pour nous inviter à manger. Vite fait, comme ça. Comme si de rien. Je suis contente de te revoir. Ainsi que tes parents. Tu es grande. Plus fine, plus élancée. Pourtant ce ne sont que quelques semaines qui se sont écoulées. On papote, on se raconte nos vacances, tu m'expliques aussi plein de choses dans un langage que malheureusement je ne parviens pas encore à décrypter. Tu es belle. De jolies boucles blondes qui dansent autour de tes yeux bleus. Comme je suis tellement contente de vous revoir, je vous invite à manger ce soir.

Alors tous les trois, vous avez débarqué tout à l'heure. Apéro prolongé pour tes parents et nous. Tu étais un peu grognon aujourd'hui. Peut-être tes dents qui te font mal. Je t'ai fait des courgettes. Ta maman a cassé une bougie et un brûle encens. Quelle maladroite! Chacun de nous a parlé de ses défauts. Comme un petit jeu. J'ai pas eu mon tour parce que nous sommes passés à table et je t'avoue que ça m'arrangeais bien. On t'a pas entendue nous parler des tiens d'ailleurs. Je dirais que tu es une petite fille qui sait déjà très bien ce qu'elle veut. Ce qui n'est pas un défaut.

En ce moment, tu trouves que c'est rigolo de jeter les objets autour de toi plutôt que de les garder dans les mains. Ce petit jeu ne fait pas forcément rire ta maman qui passe son temps à ramasser ce que tu envoies voler, mais ton papa dit qu'ils auront toujours le temps de devenir plus stricts quand tu seras plus grande.

Nous avons aussi eu l'occasion de mettre un peu au clair certains malentendus. Ta maman revient me voir mercredi soir. En attendant, bonne nuit petite Lilou!

Posté par Diane Groseille à 23:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 août 2005

Lointain été.

Les mois filent et ne se ressemblent pas. Tu es loin de moi. Tes parents aussi. Sans doute en vacances, en vadrouille, mais je n'en suis même pas sure. Ce n'est pas qu'un éloignement géographique. Les dernières nouvelles remontent au mois dernier. Avant que je ne parte dans les Alpes. J'aurais bien aimé te voir avant de partir, voir ta maman aussi, mais il y a comme un froid...

C'est certain, ta maman et moi n'avons plus le même rythme de vie. Avec toi, elle est toujours occupée, c'est du boulot une petite demoiselle comme toi. Alors je ne la vois pas souvent. Pas autant que je le voudrais. Puis à chaque fois que je la vois, elle est pressée, pressée par le temps, mais aussi par l'envie de profiter de chaque instant. Souvent, lors de nos dernières rencontres, ses mots allaient trop vite pour moi. Je voyais en elle une petite fille comme toi qui avait envie de rattraper le temps donné ailleurs. Du temps qu'elle te donne. Mais moi, j'ai du mal à suivre.

Alors, il y a comme un froid. Qui remonte à la dernière fois où nous aurions du nous voir. Où elle m'a appelée, comme s'il y avait une urgence, pour me dire qu'elle venait me voir. Mais je n'étais pas chez moi, et je m'y suis rendu vite, un peu contrariée parce que j'avais du abandonner un ami. J'en ai fait la remarque, sans être méchante, à ta maman quand elle est arrivée tout sourire. Depuis, j'ai comme une impression de froid.

Je repense à ma propre maman, qui me racontait comment ç'avait été dur pour eux, qui sortaient tant, quand je suis née. Dur de répondre aux copains qui téléphonaient à la dernière minute pour se faire un resto "qu'on ne peut pas jeter le bébé par la fenêtre". Dur aussi de voir ce rythme s'imprègner sur chaque jour, à la fois lent et trop rapide. Passer à côté de tant de choses, mais aussi voir les autres qui passent à côté de tant de choses. Un choix.

De mon côté, je suis triste. Je suis sure que ce n'est qu'une période. Mais quel dommage de ne pas avoir pu profiter de ces mois de vacances qui s'achèvent pour te voir grandir. Je suis certaine que j'aurais du mal à te reconnaître la prochaine fois où je te verrai. Tu seras déjà une grande fille.

Posté par Diane Groseille à 16:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juin 2005

Doudou

doudou_lilou

Posté par Diane Groseille à 23:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 mai 2005

Tu grandis.

Un samedi, aux alentours de midi, tu me montres ton "chez toi". Tu trottes, tu discutes, tu veux m'expliquer tout un tas de choses. Moi, je t'observes, toujours épatée que tu attendes que je sois partie pour grandir trop vite. Je te trouve si jolie quand tu boudes parce qu'on ne s'occupe plus de toi...Puis j'adore ce regard malicieux que tu as déjà, une petite fille qui sait très bien ce qu'elle veut et ce qu'elle ne veut pas.

img_6144

img_6180

img_61531

Posté par Diane Groseille à 19:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 avril 2005

Tu galopes...

Et voilà, incroyable de te voir, du haut de tes quelques centimètres trotter. Tu vacilles encore un peu, tu cherches parfois ton équilibre, puis tu peux te mettre à courir vers un but qui nous échappe. De plus en plus jolie, avec un regard bleu taquin derrière tes boucles blondinettes. Tu tend ton index pour nous montrer ce qui t'émerveilles, tu envoies des bisous avec ta petite main, tu tente de faire de longue phrases qu'on aimerait tellement pouvoir décoder. J'ai toujours peur de ne pas assez te voir grandir, de manquer ces changements importants dans ta vie.

Ta maman a repris le boulot, il y a plusieurs semaines déjà. Toi et ta petite famille, vous étiez ici la semaine dernière pour fêter les 27 ans de ta marraine. C'est toi qui est repartie avec un cadeau d'anniversaire: un petit vélo qui (parait-il) te plaît beaucoup. Pour la première fois aussi, tu as dormi ailleurs que chez toi, sur mon lit. Tu es une petite fille très sage et très éveillée, avec des sourires d'anges...

Posté par Diane Groseille à 13:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 mars 2005

Premier Anniversaire

Plusieurs mois se sont écoulés... Tu fêtes ton premier anniversaire aujourd'hui: un an ma grande. Je ne te vois pas assez à mon goût, parce que toujours beaucoup de travail. Tu marches presque, juste besoin d'un petit doigt serré dans ta main pour garder l'équilibre... Joyeux anniversaire ma douce...

Posté par Diane Groseille à 18:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]